Vous quittez le site www.pharmacielafayette.com et allez être redirigé(e) vers le site de Pharmacie Lafayette du vieux moulin comme souhaité. Merci de votre visite et à bientôt.

La vaccination contre la grippe, c’est maintenant !

Le 23/10/2018 | Grippe, Vaccination, Vaccin, Virus, Immunité, Parcours de soins, Influenza, Souches virales, Parcours vaccinal

J’avoue tout : je ne me suis pas faite vaccinée contre la grippe l’an dernier ! Pourquoi ? Par manque de temps, tout simplement. Alors oui, je sais, ce n’est pas une excuse, surtout pour un pharmacien. Si je suis convaincue comme beaucoup d’entre nous des bienfaits que peut apporter la vaccination à la population, je ne pense avoir été la seule dans ce cas l’an dernier. Nous connaissons tous ces moments dans nos vies où nous nous laissons déborder par notre agenda, nos rythmes de vie incompatibles avec les parcours de soins classiques : médecin, pharmacien, puis médecin et/ou infirmier… Des parcours qui se sont d’ailleurs largement simplifiés depuis plusieurs années, preuve en est la récente possibilité de se faire vacciner par son pharmacien dans certaines régions.

Donc cette année, impossible d’oublier ! Et vous ?

Pourquoi se faire vacciner ?

Très contagieuse, la grippe est une infection respiratoire aigüe due à des virus du genre Influenza. Saisonnière, elle sévit dans l’hémisphère Nord de novembre à avril et d’avril à septembre dans l’Hémisphère Sud.

Si cette maladie reste généralement bénigne chez le sujet jeune et en parfaite santé, celle-ci peut s’avérer grave, voire mortelle, principalement chez des personnes au système immunitaire affaibli. Les risques de complications associés à cette maladie et sa très importante contagiosité justifient donc l’existence d’un vaccin permettant de s’en protéger.

L’an dernier, la grippe saisonnière a été responsable de 9738 hospitalisations, un record depuis l’épidémie de 2009-2010, et de 13000 décès tous âges confondus.

Se faire vacciner vous permettra :

  • de vous protéger vous-même et protéger autrui, en limitant la transmission du virus à d’autres personnes ;
  • de réduire le risque de complications graves, notamment pour les personnes à risques et fragilisées ;
  • d’éviter de rester inutilement « cloué » au lit, à votre domicile ou à l’hôpital – il faut compter en moyenne une à deux semaines pour se remettre d’une bonne grippe.

Comment se faire vacciner ?

Au contraire des autres vaccins, le vaccin contre la grippe doit être administré chaque année, idéalement au début de l’automne, avant la circulation active des virus.

En effet, les virus grippaux, très contagieux, ont un génome qui subit des modifications génétiques constantes chaque année, constituant ainsi de nouvelles souches, parfois à l’origine de véritables pandémies mondiales (la fameuse « grippe espagnole » en 1918, responsable de 20 à 40 millions de morts dans le monde), et imposant que la composition du vaccin soit sans cesse ajustée avec les souches les plus récentes en circulation.

L’efficacité du vaccin dépend donc des souches virales qui circuleront cet hiver et du délai nécessaire pour que votre système immunitaire acquière sa nouvelle immunité (15 jours en moyenne à partir du moment de la vaccination). J’en vois déjà en train de réfléchir aux circonstances de leur grippe de l’an dernier malgré leur vaccination et comprendre ! C’était donc pour ça ?

La vaccination est principalement recommandée aux personnes exposées aux risques de complication de la grippe : les personnes de 65 ans et plus, les personnes atteintes de certaines maladies chroniques, les femmes enceintes, les personnes souffrant d'obésité (IMC égal ou supérieur à 40kg/m2) et l'entourage familial des nourrissons de moins de 6 mois à risque de grippe grave (dans l'objectif de protection des nourrissons qui ne peuvent pas être vaccinés).

Un parcours de soins simplifié

Afin de les y inciter, l’assurance maladie leur envoie une invitation et un bon de prise en charge qui leur permet d’obtenir gratuitement le vaccin antigrippal en pharmacie pour se faire ensuite vacciner par son médecin, son infirmier, sa sage-femme ou son pharmacien.

Depuis l’année dernière, le parcours vaccinal a été simplifié par l’Assurance Maladie créant notamment la nouveauté en étendant l’acte de vaccination en pharmacie dans 4 régions : Auvergne Rhône-Alpes, Nouvelle-Aquitaine, Hauts-de-France, Occitanie.

La vaccination est par conséquent un moyen de prévention simple, rapide, économique et efficace.

Alors cette année, si vous ne l’avez pas fait l’an dernier, pensez-y : en vous vaccinant, vous préservez votre santé mais aussi celle de votre entourage ainsi que celle de personnes trop fragiles pour pouvoir le faire.

Consultez la liste des pharmacies autorisées à pratiquer la vaccination antigrippale dans le cadre du programme d’expérimentation :

Article rédigé par Hélène Dauptain, Docteur en pharmacie

Découvrez d’autres informations de santé !
Date de mise à jour : 12/06/2018